/ 

Recherche par mots-clés (Ex: Pizza Montréal)

Restos près de vous 

Retour à la liste Ajouter à mes coups de coeur

Transaction Foodstatic et Benny, mais pas Benny&Co

Le franchiseur québécois Foodstatic, qui exploite également les restaurants Au Coq, La Belle et la bœuf, Carlos & Pepe’s, Nickels et Bacaro Pizzeria, vient de mettre la main sur les Rôtisseries Benny. Au total, cette chaîne compte présentement six restaurants, tous situés en Montérégie.

 

Des plans d’expansions en Ontario et dans les Maritimes sont déjà dans l’air. « Nous nous assurerons de préserver la marque forte de Benny, tout en la développant de manière agressive. En plus d'une expansion au Québec, nous sommes impatients d'offrir le poulet original des Rôtisseries Benny à une audience canadienne encore plus large », a affirmé Peter Mammas, le président et chef de la direction de Foodtastic lors de l’annonce officielle de la transaction.

 

Le personnel est déjà en discussion pour signer des baux dans certains quartiers de Toronto, Montréal, Halifax et Ottawa.

 

Foodstatic, dont le siège social est situé à Pierrefonds, a débuté dans le monde des franchises avec La Belle & La Bœuf. Suite au succès monstre de cette aventure, les trois fondateurs ont décidé d’entamer d’autres projets. Finalement, c’est environ 25 nouveaux restaurants qui ouvrent chaque année et l’expansion ne fait que débuter. Les concepts sont variés, différents, hors de l’ordinaire et des plus agréables pour les clients.

 

Il est important de noter que les restaurants Benny&Co, eux, ne sont pas touchés par cette transaction.

 

Les Rôtisseries Benny et les restaurants Benny&Co tirent leur origine de la même famille et de la même région, Lanaudière. Le premier restaurant Benny a été ouvert en 1960 par les huit frères Benny. C’est l’aîné, Gilles, qui a d’abord mis au point le four à griller et qui met au point une technique exclusive de cuisson lente de trois heures.

 

Une douzaine de restaurants, dirigés par les Benny, ouvrent alors un peu partout au Québec sous différents noms. Au milieu des années 80, les enfants des Benny prennent la relève et augmentent le nombre d’établissements à plus de 40 à travers le Québec.

 

C’est en 2006 que Jean Benny ajuste le concept de restaurant rapide pour y ajouter une ambiance décontractée. Le tout se fait sous le nom de Benny&Co. Quelques années plus tard, plusieurs membres de la famille quittent alors la bannière Benny pour joindre celle de Benny&Co.

 

Aujourd’hui, il existe près de 60 succursales Benny&Co, toujours sous le concept de type fast-casual.

VOS RÉACTIONS

Commentaires 0

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous pour continuer

En vous connectant, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Restoenligne.com

Découvrir d'autres articles foodies !

Critiques gourmandes

Un brunch montréalais au Café Mimosa

Parce que nous devions nous rendre dans la Métropole pour un spectacle au Club Soda avec un co [...]

Vidéos

Café La Bezotte

Restoenligne.com vous présente le Café La Bezotte du 601 rue Ste-Anne à Yamachiche

Insolites

TOP 10 des choses que les serveurs et serveuses détestent le plus

Travailler dans la restauration peut être gratifiant et passionnant, mais cela ne signifie pas [...]

Actualités

Livraison rapide : poulet au beurre, Marci et Climats

Si, au Québec, nous avons nos chicanes sur l’origine de la poutine, en Inde, c’est plutôt auto [...]

Critiques gourmandes

Un petit bijou dans Limoilou : Chez Lefebvre

Décidemment, la 3e avenue recèle de trésors. Ce n’est pas pour rien qu’elle est actuellement l [...]

Vidéos

Éco Café Au bout du monde

Restoenligne.com vous présente le Éco Café au bout du monde du 3501 Chem. des Trembles à Saint [...]

Dossier Spécial

9e édition du Foodcamp à Québec

Place aux plaisirs gourmets   Chefs de renom, dégustation de haut niveau, découverte de [...]

Actualités

Livraison rapide : Ashton et sa poutine, le Flyjin et Salvatoré en Ontario

Cette Livraison rapide reviendra sur le populaire concours de la Poutine Week, parlera du Flyj [...]