/ 

Recherche par mots-clés (Ex: Pizza Montréal)

Restos près de vous 

Retour à la liste Ajouter à mes coups de coeur

Réinventer la restauration, encore

Parce que dès que le Premier ministre François Legault a ordonné la fermeture des salles à manger des restaurant en mars 2020, on disait aux restaurateurs de se réinventer afin de survivre et de passer au travers cette épreuve. Maintenant, cinq vagues et quatre fermetures plus tard, les restaurateurs sentent toujours le besoin de sortir des sentiers battus pour continuer de vivre de leur passion. Voici ce qui s’offrent à eux présentement.

Attendre

Dans un premier temps, certains d’entre eux pourraient être tentés de se fier uniquement à l’aide gouvernementale promise, comme des prêts ou des subventions non remboursables. Le gouvernement a été assez créatif depuis 2020 avec les programmes en place.

Il y a aussi les partis politiques de l’opposition qui suggèrent au gouvernement caquiste de mettre en place d’autres solutions financières.

D’abord, le Parti Québécois propose de payer 50 % de la facture des clients qui iraient dans les salles à manger les lundis, mardis et mercredis du mois de février, jusqu’à concurrence de 25 $. Il s’agit évidemment des journées les moins achalandées dans les restaurants.

Le chef Paul St-Pierre Plamondon souligne que le projet a été mis en place au Royaume-Uni et que la clientèle a répondu en grand nombre et a permis une certaine relance de l’économie et a remonté le moral des clients, des employés et des employeurs.

Également, Québec Solidaire offre de remettre 100 $ en chèque-cadeau à chaque Québécois qui reçoit actuellement le crédit d'impôt solidarité, soit plus de 3 millions de personne. Ceux-ci devraient dépenser cette somme dans un restaurant local, ce qui exclue les grandes chaînes.

Foncer

Mais il y a également les entrepreneurs qui préfèrent prendre le taureau par les cornes, ne rien attendre du gouvernement, redoubler d'efforts et trouver des idées qui sortent du cadre habituel par eux-mêmes.

Au chapitre des nouvelles tendances remarquées aux quatre coins de la planète, notons le nouveau principe d’abonnements au restaurant. Il s’agit d’un moyen intéressant qui permet aux gestionnaires de diversifier les revenus, de fidéliser une clientèle et de s’assurer d’un chiffre d’affaires.

Le principe d’abonnements est bien connu de nos jours, que ce soit pour un abonnement à un service comme Amazon Prime, Netflix ou encore de repas prêt à manger.

Comment l’appliquer à la restauration? Quelques-uns offrent la livraison d’une table d’hôte pour deux à chaque mois, donnent jusqu’à cinq cafés par jour ou encore des plats à prix exclusifs et la priorité pour les réservations.

Temporaire

Il y a aussi la tendance des restaurants éphémères. Ce phénomène a été popularisé d’abord pour les boutiques de luxe à l’approche de Noël. Voilà maintenant que les restaurants tentent la même expérience, peu importe la saison.

Nous l’avons vu lors de la plus récente fermeture des salles à manger en décembre. Trois partenaires se sont réunis et ont décidé d’ouvrir une terrasse chauffé nommée « Cinquième vague » en offrant des plats préparés dans le restaurant Kamúy.

Le même principe est parfois appliqué dans un bar ou une galerie d’art. Verrons-nous plus d’exemples de ce genre au cours des prochains mois?

Terrasses hivernales

Finalement, plusieurs restaurateurs québécois étudient la possibilité d’offrir un espace terrasse 12 mois par année. Habituellement ouvertes de mai à octobre, les terrasses permettent aux restaurateurs de généralement doubler leur capacité d’accueil et, donc, leur chiffre d’affaires.

Voilà pourquoi nous voyons de plus en plus en terrasses couvertes à partir du mois d’octobre avec des chauffe-terrasses bien positionnées pour assurer le confort de la clientèle. Un plancher chauffant est parfois installé, ce qui permet de garder les pieds des clients bien au chaud.

Est-ce que tous les efforts et les sous investis par les restaurateurs leur permettront de poursuivre leurs rêves? Ou est-ce que d’autres mauvaises surprises reliées à la pandémie continueront de les ralentir?

VOS RÉACTIONS

Commentaires 0

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous pour continuer

En vous connectant, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Restoenligne.com

Découvrir d'autres articles foodies !

Critiques gourmandes

Un brunch montréalais au Café Mimosa

Parce que nous devions nous rendre dans la Métropole pour un spectacle au Club Soda avec un co [...]

Vidéos

Café La Bezotte

Restoenligne.com vous présente le Café La Bezotte du 601 rue Ste-Anne à Yamachiche

Insolites

TOP 10 des choses que les serveurs et serveuses détestent le plus

Travailler dans la restauration peut être gratifiant et passionnant, mais cela ne signifie pas [...]

Actualités

Livraison rapide : brasserie japonaise, Trois-Rivières à table et les Lauriers de la gastronomie

Découvrez tous les détails sur cette nouvelle brasserie japonaise qui offre des plats à partag [...]

Critiques gourmandes

Un petit bijou dans Limoilou : Chez Lefebvre

Décidemment, la 3e avenue recèle de trésors. Ce n’est pas pour rien qu’elle est actuellement l [...]

Vidéos

Éco Café Au bout du monde

Restoenligne.com vous présente le Éco Café au bout du monde du 3501 Chem. des Trembles à Saint [...]

Dossier Spécial

9e édition du Foodcamp à Québec

Place aux plaisirs gourmets   Chefs de renom, dégustation de haut niveau, découverte de [...]

Actualités

Livraison rapide : Pasta Si!, L’Oeufrier et Colombe St-Pierre

Au menu de cette édition de Livraison rapide, une belle histoire pour la renaissance de Pasta [...]