Limoilove: Trottoirs gourmands

Limoilove: Trottoirs gourmands

C’était une première hier soir pour la 3e avenue du quartier de Limoilou : sur une distance d’environ 100 mètres, l’événement Limoilove a réussi à faire descendre dans la rue  les chefs de cette sympathique artère de Québec… et les gourmands-gourmets !

 

« Ça faisait au moins depuis la fin de l’hiver, début du printemps dernier que la Société de développement commercial (SDC) et nous, on travaillait sur le concept d’un événement foodie dont on voulait que la présentation visuelle soit étonnante ! » Celui qui parle ainsi, c’est Ghislain Turcotte, directeur artistique chez Matièrs, une maison de création-production de la capitale nationale, qui aime créer des espaces interactifs pour mieux faire passer « une idée, un concept, un thème, un message ».

 

Matièrs s’est donc occupée de la devanture en installant, par exemple, de hautes tables en bois, des stations avec des feux de foyer, une scène avec chanteurs et DJ, bref un aménagement urbain avec éclairage sophistiqué pour animer une soirée qui se voulait festibouffe.

 

Les gens du quartier, de Québec et même d’ailleurs ont répondu en très grand nombre à cette première. Au point que l’événement semblait parfois un peu à l’étroit. Rencontré au début de la soirée, Sébastien Chamberland, le directeur général de 3e avenue, la SDC de Limoilou, était franchement ravi de la tournure de l’événement. « Notre objectif était de faire descendre dans la rue les chefs de la 3e avenue et de faire connaître leur créativité culinaire et franchement, ça va bon train ! »

 

Des compositions culinaires originales

 

Pour ce premier Limoilove – le nom de l’événement provient d’un mot-clic que se sont réappropriés les organisateurs ! -, 8 chefs et deux bars pouvaient profiter d’un espace. Comme l’explique Ghislain Turcotte, les chefs ont été invités à embarquer dans l’aventure et à être imaginatif côté décor de leur emplacement. Loin des petites tentes qu’on a coutume de voir dans de tels événements, on a eu droit par exemple chez Miyagi, un restaurant asiatique, à une baignoire rouge et noire, remplie de poissons rouges à la grande joie des enfants.

 

Côté culinaire, à prix raisonnable, ces rencontres gourmandes ont donné lieu à des dégustations, entre autres, d’huîtres grillées et de tapas de chez La Planque et Le Cendrillon, deux bistros gastronomiques, des calmars frits présentés sur une feuille d’algue nori par Miyagi, bistro fusionnant cuisine thaï et sushis créatifs, ou encore les bouchées de La Baconnerie, un restaurant-épicerie, qui réinvente le bacon en proposant diverses saveurs, comme le porc effiloché, cajun, miel et vinaigre balsamique.

 

L’événement reviendra-t-il pour une deuxième édition ? Sans s’avancer officiellement, c’est évidemment le vœu que formulent Messieurs Chamberland et Turcotte. L’événement d’hier servira de carte de visite pour attirer davantage de chefs l’an prochain si Limoilove revient. Le maire Labeaume, présent sur place hier, a sûrement pris des notes sur le succès de la soirée !




Pizza Fest 2017

Tout savoir sur la restauration au Québec

Restaurants vedettes

Évaluations récentes

Restoenligne.com ©2003-2017 (v2.4.4)
Route des Chefs ©2013-2017

Images, css and javascript optimized via IISpeed by We-AMP