/ 

Recherche par mots-clés (Ex: Pizza Montréal)

Restos près de vous 

Retour à la liste Ajouter à mes coups de coeur

Comment l’inflation touche les restaurants?

Une autre situation que l’on peut facilement attribuer à la pandémie qui sévit depuis plus de deux ans, c’est bien l’inflation. En tant que consommateurs, nous avons tous remarqués une hausse des prix assez significative. Pour les restaurateurs, les conséquences sont tout aussi visibles. Comment font-ils pour gérer cette nouvelle épreuve?

En temps normal, l’inflation annuelle se situe autour de 2 %. Mais depuis la COVID, le taux annuel avoisine plutôt le 5 ou 6 %. La différence est énorme!

Cette différence est frappante dans le prix des aliments que doivent se procurer les restaurateurs. Ils ont vu leurs factures augmenter de près de 20 % au cours des derniers mois seulement. En fait, la variation se fait sentir à chaque semaine, chez la plupart des fournisseurs.

Mais ce n’est pas tout. En plus de devoir gérer cette hausse pour les aliments, les restaurateurs doivent également débourser plusieurs dollars supplémentaires pour d’autres produits, comme les emballages.

Pour cette raison, les restaurateurs tentent de varier leurs sources d’approvisionnement. Ils peuvent ainsi se permettre de « magasiner » leurs prix. Mais seulement lorsque c’est possible, car l’offre est plus réduite qu’avant.

Et c’est sans compter sur la pénurie de main-d’œuvre qui vient gonfler les dépenses sur la masse salariale.

Les clients paient la note aussi

Les restaurateurs n’ont pas le choix. Vous vous en doutez et vous l’avez sans doute remarqué, ils ont augmenté eux aussi le prix sur leur menu. En fait, selon une enquête de HRI Mag et l’Association Restauration Québec, 83 % des restaurateurs sondés envisagent de le faire.

Parfois, la hausse est nettement importante, mais, dans la plupart des cas, les gestionnaires y vont graduellement pour minimiser l’impact sur leur clientèle.

S’ils ne le font pas, c’est leur santé financière qui est en jeu et leur survie qui est menacée. Étant donné la mince marge de profit dans le domaine de la restauration, les décideurs ne peuvent pas laisser aller le tout et jouer avec cette marge.

Heureusement, selon certains économistes, l’inflation pourrait revenir à un taux normal au cours de l’année 2023.

Est-ce que ce sera suffisant pour que l’on assiste cette fois à une baisse des prix pour les consommateurs?

VOS RÉACTIONS

Commentaires 1

  • Métek
    6 mai 2022, 09:59

    Non une baisse de prix, c’est sûr que ça n’arrivera pas mais ça va augmenter moins rapidement

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous pour continuer

En vous connectant, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Restoenligne.com

Découvrir d'autres articles foodies !

Critiques gourmandes

Un brunch montréalais au Café Mimosa

Parce que nous devions nous rendre dans la Métropole pour un spectacle au Club Soda avec un co [...]

Vidéos

Café La Bezotte

Restoenligne.com vous présente le Café La Bezotte du 601 rue Ste-Anne à Yamachiche

Insolites

TOP 10 des choses que les serveurs et serveuses détestent le plus

Travailler dans la restauration peut être gratifiant et passionnant, mais cela ne signifie pas [...]

Actualités

Livraison rapide : poulet au beurre, Marci et Climats

Si, au Québec, nous avons nos chicanes sur l’origine de la poutine, en Inde, c’est plutôt auto [...]

Critiques gourmandes

Un petit bijou dans Limoilou : Chez Lefebvre

Décidemment, la 3e avenue recèle de trésors. Ce n’est pas pour rien qu’elle est actuellement l [...]

Vidéos

Éco Café Au bout du monde

Restoenligne.com vous présente le Éco Café au bout du monde du 3501 Chem. des Trembles à Saint [...]

Dossier Spécial

9e édition du Foodcamp à Québec

Place aux plaisirs gourmets   Chefs de renom, dégustation de haut niveau, découverte de [...]

Actualités

Livraison rapide : Ashton et sa poutine, le Flyjin et Salvatoré en Ontario

Cette Livraison rapide reviendra sur le populaire concours de la Poutine Week, parlera du Flyj [...]