Élégantes soupes

Élégantes soupes

Quoi de plus réconfortant qu’un bon bol de soupe bien chaude? Difficile à battre, avouons-le! C’est par un midi automnal qui a avait bien besoin d’être réchauffé que j’ai poussé la porte de Soupe & Cie, situé sur la vivante 3e avenue dans le secteur Limoilou. Heureusement que mon légendaire sens de la prévoyance m’avait fait réserver une table, car l’endroit était bondé. Dès le premier coup d’œil, j’aime l’endroit. L’ambiance est chaleureuse et les gros coussins entassés ici et là sur les banquettes y sont pour quelque chose. Le réconfort opère déjà. La déco est un brin chic avec ses grands lustres brillants, mais elle n’en demeure pas moins décontractée avec le mélange de briques et de bois sur les murs. La salle est divisée en deux pièces distinctes pour assurer l’intimité, malgré que les tables soient un peu trop rapprochées.

Pour l’ambiance, c’est un bon point de gagner. Là où se gâte un peu, c’est au niveau du service. Pour notre part, il a été un peu froid et a connu des longueurs. Quelques oublis ont été notés et on n’a pas vraiment eu d’explications sur le menu.

Au menu, les soupes sont bien sûr à l’honneur. Il y en a vraiment pour tous les goûts : italienne, vietnamienne, mexicaine, japonaise… elles ont toutes l’air alléchantes. On peut choisir le petit format, le grand ou encore la formule « Drapeau » qui vient avec un accompagnement sélectionné. Un beau choix de tartares vient aussi compléter la carte en plus de quelques inclassables et une sélection d’à-côtés. Mon choix a été ardu, mais j’ai finalement opté pour la Chinoise qui était composée d’un bouillon de poulet parfumé, de wong tong farcis au porc et crevettes, de jambon, de légumes grillés, d’oignons verts et de nouilles chinoises. Le bouillon était certes délicieux et réconfortant à souhait et la portion bien généreuse. Le jambon m’avait intrigué, je trouvais cet item curieux avec la vocation chinoise du plat et l’interrogation s’est poursuivi pendant la dégustation, il m’est apparu comme un intrus concasse. La farce des wong tong était bien goûteuse, mais les légumes grillés m’ont un peu déçu. L’amalgame était très bon, mais assez difficile à manger élégamment. Impossible d’avaler les longs bok choy avec la toute petite cuillère, de même que les nouilles allongées. Des baguettes étaient à notre disposition, mais dans mon cas, ça n’aurait pas réellement facilité la chose. L’amie qui m’accompagnait s’est toutefois délectée de la Thaïlandaise qui figurait parmi les incontournables de la maison. 

En dessert, j’ai néanmoins été conquise par la soupe dessert au chocolat noir. Présentée telle une petite œuvre d’art, la soupe bien onctueuse était garnie de pistaches, de tapioca géant, de petits fruits et de menthe fraîche. J’ai été bien surprise par l’agréable texture du tapioca géant, on avait l’impression de croquer dans des petites bulles délicates.

 

 

Note : 
7.5 /10

Ce qui m’a le plus marqué de ma visite : 
Le décor chaleureux

La spécialité de la maison : 
Soupes

Le repas principal le plus cher au menu : 
Pantalogie de tartares, 28,99$

Le repas principal le moins cher au menu : 
Soupe vietnamienne ou espagnole, 9,99$

Est-ce que je recommande ce restaurant : 
Oui

À quel moment de la journée est-ce que j’ai fait ma visite : 
Dîner

Les plus : 
La variété des soupes
Le quartier animé
Les desserts

Les moins :
Service




Pizza Fest 2017

Tout savoir sur la restauration au Québec

Restaurants vedettes

Évaluations récentes

Restoenligne.com ©2003-2017 (v2.4.4)
Route des Chefs ©2013-2017

Web accelerated by IISpeed - Page Speed optimization by Google for Microsoft IIS and ASP.NET