/ 

Recherche par mots-clés (Ex: Pizza Montréal)

Restos près de vous 

Retour à la liste Ajouter à mes coups de coeur

Un brunch montréalais au Café Mimosa

Parce que nous devions nous rendre dans la Métropole pour un spectacle au Club Soda avec un couple d’amis, nous avons décidé de joindre l’utile à l’agréable et d’aller bruncher. Après quelques recherches parmi une kyrielle de choix, nous avons opté pour le Café Mimosa, situé sur le boulevard Saint-Laurent, à proximité de la salle de spectacle.

Grâce à une réservation, nous pouvons dépasser la file qui se forme dans le portique et qui semble vouloir déborder jusque sur le trottoir, à l’extérieur.

À l’intérieur, l’ambiance semble agréable malgré « l’heure de pointe ». Évidemment, c’est plein, et tout le monde semble éprouver du plaisir. En plus, tous les groupes d’âge sont représentés.

Nous pouvons apprécier des murales de Garfield et de la Panthère Rose, entre autres, et des toiles d’une artiste local. La salle à manger est vraiment lumineuse. L’été, il y a une terrasse qui donne sur la cour arrière.

Le serveur se présente à nous rapidement et gentiment tout en nous informant d’un manque de fraises pour la journée! Il nous offre du même coup le café, que Julie accepte.

Le menu est très impressionnant, pour ne pas dire volumineux! Nous entendons si souvent qu’en raison de la pénurie de main-d’œuvre et de la hausse du coût des aliments, les restaurants se voyaient dans l’obligation de réduire leur offre. Au Café Mimosa, ça semble être tout le contraire!

Au total, il y a 20 sections à découvrir. Par exemple : déjeuner léger, omelettes, crêpes cochonnes, classiques, sandwichs, gaufres, poutines, spécialités, cassolettes, pains dorés, etc. D’ailleurs, les noms des plats sont tous plus originaux les uns que les autres, dont «hier c’tait toff» ou «f*uck le hangover», qui nous ont fait sourire.

Nous remarquons que, du lundi au jeudi, il est possible de déguster du Mimosa à volonté pour seulement 30 $, à partir de 9 h. Pas de chance, nous sommes dimanche.

Mais puisqu’il est déjà midi, Nicolas opte de son côté pour un Mai Tai, un cocktail alcoolisé mélangeant deux rhums cubains, une liqueur d′agrume, du jus de lime frais et du sirop d′orgeat. Une belle découverte.

Pour combler notre appétit, Julie est tentée par la section des crêpes, à la vanille avec sirop d’érable et sucre à glacé. Elle commande donc la Yummy Yummy, parsemée de fruits du moment, d’une confiture de canneberge-pomme-cannelle et d’une crème pâtissière maison, qui s’avère plutôt de la crème fouettée. Cependant, il n’y a que des morceaux d’un seul fruit, des cantaloups, ce qui la déçoit beaucoup

Nicolas aime bien l’offre des cassolettes, soit un mix de patate julienne douce et blanche assaisonnée d’épices BBQ maison servi avec un œuf au choix et un pain au choix (pain blanc, pain de blé entier, muffin anglais, baguette, pain sans gluten ou bagel). Pour combler son appétit, il choisit la Peppa Pig, qui comprend évidemment le porc effiloché signature glacé au cidre et à l’érable, des oignons caramélisés au brandy et au sirop d’érable, le tout nappé d’une sauce au fromage cheddar fumé maison.

Le service est rapide et amical, l’assiette de cassolette est très chaude (ce qui est bon signe) et il s’agit d’une portion de crêpe généreuse et bien présentée.

Nicolas ne s’attendait pas à des patates juliennes aussi minces que celles servies, mais le goût de l’ensemble est très bon, l’équilibre sucré et salé est à point, la portion de fromage est généreuse.

Pour sa part, notre ami n’a pas pu résister à ce que le Café Mimosa appelle sa spécialité, la gaufre « Bad*ss », c’est-à-dire des morceaux de poulet frit au coco sucré sur une gaufre à la cannelle, le tout nappé de miel aux épices maisons servi avec patates déjeuner, fèves au lard maison et une salade d’épinard. Un drôle de mélange des goûts, mais qui s’agence bien selon ses dires.

Une fois bien rassasiés, nous avons laissé la place à un autre groupe car, en sortant, il y avait encore un peu de gens qui attendaient. Mais jamais nous n’avons été poussés à terminer notre assiette plus vite.

Ce fût donc une visite agréable, un bon cocktail et un bon repas pour Nicolas. Pour Julie, ce fût plutôt décevant. Elle aurait apprécié un choix varié de fruits avec sa crêpe, pas seulement du cantaloup, qui est, selon elle, le fruit le plus « ordinaire » et bon marché à offrir. De plus, elle a noté plusieurs manquements de base : absence de plusieurs ustensiles, de serviettes à mains, de lait avec le café et d’un pichet d’eau sur la table. Le contenant de sirop d’érable était également pratiquement vide.

Étant donné l’offre imposante de choix pour les déjeuners en plein cœur du centre-ville de Montréal, si nous devons faire la route de nouveau en partant de Sherbrooke, nous aimerions bien explorer d’autres horizons, en espérant un menu tout aussi complet!

Note : 8.5/10 pour Nicolas 5/10 pour Julie

Ce qui nous a le plus marqué de notre visite : Les choix du menu

Est-ce que nous recommandons ce restaurant : Oui

Le repas principal le moins cher au menu : Bol de yogourt (10 $)

Le repas principal le plus cher au menu : Motherfu**ing Steak&Eggs : Tomahawk vieilli au beurre couvert de feuille d’or 24k, trois œufs au choix, patates maison, légumes grillés, fromage, trois sauces, une bouteille de Veuve Clicquot et une casquette du Café (sur réservation seulement, 360 $)

À quel moment de la journée est-ce que j’ai fait ma visite : Dîner

Les plus :

  • Choix pour tous les goûts
  • L’excellence du service
  • Cocktails
  • Salle à manger lumineuse

Les moins :

  • Davantage de choix de fruits pour les crêpes
  • Absence de certains éléments de base (exemple : serviettes à mains, lait pour le café)

VOS RÉACTIONS

Commentaires 0

Vous avez déjà un compte ?

Connectez-vous pour continuer

En vous connectant, vous confirmez que vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Restoenligne.com

Découvrir d'autres articles foodies !

Critiques gourmandes

Un brunch montréalais au Café Mimosa

Parce que nous devions nous rendre dans la Métropole pour un spectacle au Club Soda avec un co [...]

Vidéos

Café La Bezotte

Restoenligne.com vous présente le Café La Bezotte du 601 rue Ste-Anne à Yamachiche

Insolites

TOP 10 des choses que les serveurs et serveuses détestent le plus

Travailler dans la restauration peut être gratifiant et passionnant, mais cela ne signifie pas [...]

Actualités

Livraison rapide : poulet au beurre, Marci et Climats

Si, au Québec, nous avons nos chicanes sur l’origine de la poutine, en Inde, c’est plutôt auto [...]

Critiques gourmandes

Un petit bijou dans Limoilou : Chez Lefebvre

Décidemment, la 3e avenue recèle de trésors. Ce n’est pas pour rien qu’elle est actuellement l [...]

Vidéos

Éco Café Au bout du monde

Restoenligne.com vous présente le Éco Café au bout du monde du 3501 Chem. des Trembles à Saint [...]

Dossier Spécial

9e édition du Foodcamp à Québec

Place aux plaisirs gourmets   Chefs de renom, dégustation de haut niveau, découverte de [...]

Actualités

Livraison rapide : Ashton et sa poutine, le Flyjin et Salvatoré en Ontario

Cette Livraison rapide reviendra sur le populaire concours de la Poutine Week, parlera du Flyj [...]